Que faire face à la violence faite aux femmes ?

0

Le temps passe, les années aussi, mais les comportements ne changent pas ! Eh oui ! Aujourd’hui encore, de nombreuses femmes sont battues mais préfèrent garder le silence. Pourquoi ? sûrement parce que la honte et la peur sont des éléments irrésistibles qui les empêchent de parler.

Ainsi, elles préfèrent se taire face à la violence conjugale. Pourtant, ces hommes qui battent chaque jour leur femme sont si « innocents » une fois en société.

Mais bien évidemment, chez soi, ils battent leur bien-aimé, et une fois que sa colère passe, ils les couvrent de cadeau et… de baisers. De ce fait, que faire face à cette violence interminable ? La réponse est dans cet article.

Les effets de la violence chez les femmes

La violence conjugale, on en entend souvent parler. Mais peu de femmes osent se rendre au commissariat ou encore discuter avec son entourage de ce qu’elles doivent subir quotidiennement. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que la violence entraîne le changement de comportement de la victime. En effet, aucune femme ne veut être tabassée par son conjoint.

Du coup, elle essaye de tout faire pour lui faire plaisir, et met ses envies de côté, tout en espérant que la violence de son conjoint soit limitée. De manière générale, cette situation entraîne le stress et une tension permanente. Par ailleurs, cela peut également entraîner des traumatismes, ce qui aura des conséquences sur la mentalité de la victime.

Sans parler des conséquences encore plus néfastes s’il s’agit d’une violence sexuelle. En effet, cette dernière pourra entraîner des grossesses non désirées, des avortements provoqués, des problèmes gynécologiques ou même des infections sexuellement transmissibles. L’idéal sera de ce fait de créer une association pour évoquer la solidarité féminine face à la violence, afin de se libérer de cette situation désagréable.

Ce qu’il faut faire face à la violence conjugale

La violence que les femmes subissent quotidiennement est un acte qui a des impacts non seulement sur les femmes, mais aussi sur leurs enfants. Raison pour laquelle il est plus que nécessaire de l’éviter ou de diminuer le nombre des victimes. Mais comment ?

En discutant ! Eh oui ! Les victimes doivent parler et se discuter afin de retrouver la confiance en soi. Par ailleurs, elles doivent également pratiquer quelques sorties et des activités attrayantes pour sortir un peu du quotidien.

Et grâce à la solidarité féminine face à la violence, elles peuvent se partager des conseils afin de réduire la violence, voire l’éviter, pour pouvoir vivre en toute tranquillité, dans un monde sans peur ni traumatisme.

Dans le cas où la victime souhaite consulter un psychologue ou un psychiatre, il est plus que nécessaire de bien choisir son professionnel. Tout cela est sn le but d’aider chaque femme à vivre dans les meilleures conditions, sans avoir peur d’être à nouveau battue par son conjoint.

Share.

About Author

Leave A Reply