Investir dans l’immobilier à l’aide d’une société de gestion nommée Corum AM

0

La SCPI : une bonne opportunité pour investir

Sans une société de gestion, tous les risques liés à la perte de la valeur du bien sont concentrés au même endroit et sa revente en cas de mauvaise rentabilité peut vite devenir une aventure. La SCPI au contraire mutualise les fonds de ses associés pour les répartir sur les nombreux immeubles qu’elle gère. A l’heure où les marchés immobiliers sont en pleine mutation pour des raisons à la fois structurelles et conjoncturelles, investir dans la pierre devient affaire de spécialistes.

Le monde du travail se transforme de jour en jour, les nouvelles technologies comme le travail à distance ou les vidéo-conférences ou réunions, créent des besoins nouveaux et les pôles d’activité ont tendance à se déplacer, voire à s’internationaliser. La qualité intrinsèque des immeubles offerts à la location doit aussi prendre en compte les problèmes environnementaux de plus en plus à l’ordre du jour.

Quelle SCPI choisir ?

La SCPI dédouane son adhérent de tous les problèmes du terrain. L’associé acquiert des parts des immeubles qu’elle se charge de gérer. Avant toute démarche de souscription, l’investisseur doit procéder à une analyse fine de son profil particulier en matière patrimoniale. Les équipes d’experts rompus à toutes les situations qui œuvrent au sein des SCPI sont à sa disposition pour le guider et l’aider à faire le choix qui lui correspond le mieux.

S’il opte ensuite pour une SCPI de rendement, il conviendra de procéder à des comparaisons entre les nombreuses propositions du marché. S’il est facile de comparer les taux de distribution des dividendes, il est un peu plus complexe, mais indispensable de bien comparer les portefeuilles d’immeubles gérés par les SCPI. Les rendements futurs sont directement proportionnels à la pertinence des investissements du présent et à leur adéquation à la demande des futurs locataires.

Choisir une SCPI dynamique

Certains immeubles rentables dans le passé vont tomber en désuétude parce qu’ils ne se trouvent pas dans des zones où l’activité va s’implanter ou parce que leurs équipements ne vont plus correspondre aux nouvelles exigences des grandes enseignes. Certaines SCPI ont su prendre les virages au bon moment et affichent des taux d’occupation frôlant les 100 %.

Ce sont celles qui ont été capables d’anticiper les changements, comme par exemple la Corum AM qui gère un portefeuille d’immeubles récents bien équipés technologiquement et aux normes contemporaines en matière d’environnement intérieur mais aussi de zone géographique porteuse.

Cette SCPI est déjà bien implantée dans tous les pays de la zone euro, ce qui l’amène à de forts rendements et à faire profiter ses associés de fiscalités douces, notamment des revenus non soumis à la CSG qui est actuellement de 15,5 %. L’expérience de ses équipes à l’international est un atout pour la pérennité des taux de distribution dans l’avenir.

Share.

About Author

Leave A Reply