Lecture automatique de documents et dématérialisation documentaire

0

Aux côtés des outils tels que l’OCR (reconnaissance optique de caractères) et le RAD (reconnaissance automatique de documents), la LAD (lecture automatique de documents) est très sollicité dans la gestion électronique de documents (GED), ainsi dans la numérisation documentaire. Il s’impose particulièrement comme une des meilleures solutions de gestion apportant un grand plus aux performances de la GED. Une plus-value qui garantit une expérience utilisateur optimale.

Pour une numérisation rapide et efficace

Pilier de la gestion documentaire, la LAD est un outil d’archivage électronique par excellence. Il forme le garant d’une capture de données en un temps record. Regroupant trois technologies, à savoir la RAD (reconnaissance automatique de documents), l’OCR (reconnaissance optique des caractères), ainsi que l’IRC (reconnaissance intelligente de caractères), cette solution d’archivage permet effectivement de lire et de recueillir des informations sur un document physique. Elle peut alors fournir des métadonnées à un système de gestion des documents. A noter que les données ainsi acheminées font l’objet d’une indexation bien pensée, afin de les rendre facilement accessibles.

Automatisation du traitement des factures fournisseurs

Reconnue pour son efficacité en termes de dématérialisation des documents, la LAD s’avère incontournable pour les entreprises se tournant vers l’automatisation du traitement des factures fournisseurs. En effet, la dématérialisation des factures présente de multiples avantages. En guise d’exemple, l’impression papier est tout simplement éliminée dans le processus métier. Automatiser le traitement de facture apporte aussi un plus à la traçabilité comptable. De plus, les fichiers électroniques sont stockés sur le Cloud, les rendant ainsi consultables et récupérables à tout moment et en toute simplicité. Enfin, et non des moindres, dématérialiser les factures offre même la possibilité de réduire le coût de traitement jusqu’à 50 %.

Les étapes de traitement des factures fournisseurs

Grâce à la lecture automatique de documents, les comptables voient leur processus métier significativement simplifié. Cette pièce maitresse de la dématérialisation leur permet effectivement d’aller directement aux informations requises au traitement. Un avantage qui forme l’aboutissement d’une opération à quatre étapes.

Acheminement des factures

La LAD assure un acheminement optimal des factures, en étant compatible avec de nombreux canaux d’importation, pour ne citer que le MFP, le FTP, ou encore l’e-mail et le fax.

Recueil et archivage des données

Grâce à son système de reconnaissance très innovant, la LAD capture les données requises au traitement des factures fournisseurs, en un rien de temps. Cette étape inclut aussi la validation et l’indexation des factures par champs clés.

Share.

About Author

Leave A Reply